Iris

Iris, nature morte de fleurs, Karel de Vogelaer

 

Iris palaestina

Le mot iris est un emprunt médiéval au latin iridis, lui-même emprunté au grec Iris, Iridos désignant la messagère des dieux, personnification de l’arc-en-ciel. Le terme a d’ailleurs longtemps été employé pour désigner l’arc-en-ciel.

Adopté comme symbole par les rois de France (avant l’adoption définitive de la fleur de Lys), et par la Ville de Florence à la Renaissance, l’iris blanc est un symbole de beauté et de pouvoir. La poudre de racine d’iris est obtenue après avoir séché, pilé, puis tamisé les racines, donnant une fine poudre blanche et parfumée, utilisée notamment au XVIIe siècle pour traiter les cheveux.