Les autres sites aux alentours

 

Le musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie

Le Musée de la résistance et de la déportation de Picardie est un musée situé à Tergnier consacré à l’histoire de la Résistance dans le département de l’Aisne. Il est installé dans l’un des bâtiments de la « reconstruction Carnegie » financée par l’industriel américain Andrew Carnegie.

 

Musée Antoine Lécuyer

Le musée situé à Saint-Quentin présente une collection unique de portraits au pastel exécutés par Maurice-Quentin de La Tour, célèbre pastelliste du XVIIIè siècle, connu pour ses portraits tout en sensibilité et vérité des figures emblématiques de la cour de Louis XV et du siècle des Lumières. Cet ensemble est complété une collection d’œuvres et d’objets d’art.

 

Musée des papillons

Véritable trésor du patrimoine saint-quentinois, le Musée est né en 1912 du legs de Jules PASSET, riche entomologiste amateur né à Saint-Quentin en 1836. Dans le calme de leurs coffrets d’époque, des insectes centenaires offrent à vos yeux la multitude, l’éblouissant foisonnement des couleurs, l’ingéniosité de la nature dans ce qu’elle a de plus varié.

 

Musée – ancienne abbaye Saint-Léger

Créé en 1957, le musée de Soissons s’est installé au cours du XXe siècle dans les bâtiments d’une ancienne abbaye. Un parcours archéologique de plus de 5000 ans d’histoire de la vallée de l’Aisne, l’histoire de la Ville de Soissons, une importante collection d’œuvres d’art du XVIIe au XIXe siècles.

 

Musée d’art et d’archéologie du Pays de Laon

Situé dans la ville ancienne de Laon, le musée est installé depuis 1891 dans l’enceinte d’une ancienne commanderie de Templiers dont la chapelle romane (vers 1140) occupe le jardin. Le musée propose des salles d’archéologie méditerranéenne, d’archéologie régionale de la Préhistoire au Moyen-Age et une collection Beaux-Arts.

 

Musée Franco-Américain du château de Blérancourt

Après avoir racheté les ruines du château en 1919 et mis fin au CARD en 1924, Anne Morgan y créa un musée de la coopération franco-américaine. En 1989, une nouvelle impulsion est donnée grâce à la construction d’une extension moderne et de l’enrichissement d’un fond de beaux-arts.

 

Si vous êtes un structure du coin, n’hésitez pas à nous contacter sur mjaboville@gmail[.]com pour un échange de lien !