Cheval en terre cuite issu des fouilles de Versigny, Ier siècle

Le site des Longues-Tailles a livré plusieurs statuettes en terre cuite datées du Ier au IIIe siècle, fruits de l’importation, car leur technique de fabrication relève de celle employée par les modeleurs de l’Allier et de la Saône-et-Loire. Montrant l’acculturation entre les peuples celtiques et les Romains, on retrouve nombre de chevaux, parfois associés à la déesse Epona, issue de la mythologie gauloise et qui figure parmi les rares dieux indigènes à intégrer le Panthéon romain sans subir de modification de ses attributs. Une des terres cuites de chevaux découvertes dans le fanum, était surmontée d’une présentation de la déesse dite de type équestre, c’est-à-dire chevauchant en amazone, mais cette statuette est malheureusement lacunaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *