Un atelier des Concerts de Poche au musée

Le musée accueillait aujourd’hui un atelier autour de la musique, animé par l’aérienne flûtiste Aïda Carpentier et le talentueux comédien Florian Sevin.

Ce moment de partage a été l’occasion de profiter de l’excellente acoustique de la Salle des Vanités au son de la flûte d’Aïda, dont vous trouverez un court extrait ci-dessous :

Les Concerts de Poche vont également se produire à La Fère le 2 février pour le concert de Michel Moragues, David Walter & du Quatuor Métamorphoses. Vous pouvez trouver plus d’infos et réserver en cliquant ici.

Un musée toujours plus accessible !

Pour élargir au maximum l’audience du musée auprès de l’ensemble des visiteurs, son tarif a été revu à la baisse !

A présent il ne vous en coûtera que 4 euros par personne pour visiter la prestigieuse collection de la comtesse d’Héricourt. L’Art avec un grand A à la portée de toutes les bourses !

Exposition-dossier Nouveau regard sur Orphée

L’année  2019 va commencer fort au musée avec la présentation de l’exposition-dossier “Nouveau regard sur Orphée” !

Le tableau Orphée charmant les animaux, œuvre du peintre Sinibaldo Scorza, prestigieux maître baroque de l’école génoise, est une pièce importante de la collection du musée Jeanne d’Aboville, d’abord par sa taille, près de trois mètres de haut mais aussi par son thème et son aspect décoratif. Il n’était malheureusement plus en état d’être présenté depuis de nombreuses années et a dû subir une restauration lourde.

Revenu du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France de Versailles le 25 octobre dernier, Orphée n’a pas encore dévoilé tous ses secrets.

A l’aide d’une exposition-dossier présentée à proximité de l’œuvre, vous pourrez découvrir les différentes étapes de ce projet au long cours qui a permis de rendre à ce géant de la collection son lustre perdu. L’exposition reviendra en particulier sur la spectaculaire étape de la transposition et sur le délicat travail de réintégration picturale auquel se sont livrées les restauratrices.

L’œuvre redevenue lisible sera également commentée, notamment sur les interrogations autour de son auteur et sur le traitement du thème mythologique qui est fait ici.

A découvrir au musée aux heures d’ouverture !

Fermeture de fin d’année et calendrier de l’Avent…

La fin d’année approche et le musée sera fermé du 24 décembre 2018 au 1er janvier 2019 pour que l’équipe prenne quelques repos avant le redémarrage sur des chapeaux de roue de la saison 2019 avec l’exposition-dossier consacrée à la restauration d’Orphée.

Détail de “Orphée charmant les animaux”

Vous pouvez retrouver également sur les réseaux sociaux du musée un calendrier de l’Avent qui dévoile un tableau de la collection, ainsi qu’un petit jeu concours !

Cliquez sur l’image pour la découvrir sur Facebook !

Départ en exposition du Crupellarius de Versigny

La semaine dernière, un objet de la collection archéologique est parti en exposition : il s’agit de la figurine en bronze de crupellarius (gladiateur celtique), qui a été sélectionné pour faire partie de l’exposition temporaire « les matières du Temps » qui va avoir lieu dans le Pavillon de verre du musée du Louvre-Lens du 4 décembre au 20 mai 2019. Cette exposition rassemblera un florilège du patrimoine archéologique régional, depuis l’Âge de pierre jusqu’à la période contemporaine.

Le crupellarius de Versigny lors de sa sortie de vitrine

Cette statuette en bronze découverte lors de fouille à Versigny en 1974 a été choisie car elle est extrêmement rare, elle est même un objet sans équivalent aujourd’hui car elle représente un personnage connu par les textes mais dont on a aucune autre représentation.

Les fouilles où cet objet fut mis au jour sont appelées les fouilles des Longues-Tailles, selon le nom du lieu-dit. L’emplacement fouillé correspond à un fanum gallo-romain (petit temple de tradition indigène entouré d’un petit porche) dont les différentes couches archéologiques attestent d’une activité entre les Ier et IIe siècles. Le petit bronze fut trouvé sous le premier sol attestant sa datation au premier siècle.

La statuette représente un homme entièrement cuirassé par une carapace articulée, mains et pieds compris, la tête prise dans un casque cylindrique avec des trous d’aération. Le crupellaire présente la particularité d’être si lourdement armé qu’il ne peut pas se relever s’il tombe, ce qui lui fait perdre le combat pratiquement à coup sûr.

Centenaire de l’Armistice : évocation du musée dans la guerre

La ville de La Fère a été durement touchée par la Grande Guerre, perdant notamment une grande partie de ses habitations, ses fortifications style Vauban et ses portes monumentales. Le musée a connu un sort comparable, sortant du conflit partiellement détruit.

Le musée dévasté, après guerre

Les œuvres du musée ont heureusement été évacuées avant les bombardements qui touchèrent la ville. Enfermées dans de grandes caisses, les œuvres ont connu des sorts contrastés : certaines furent saisies par l’occupant qui les présenta en exposition, d’autres restèrent dans des réserves provisoires durant tous le conflit. Les déplacements des œuvres ne sont connus que partiellement car il existe de grandes zones d’ombre au niveau archivistique.

On sait grâce aux recherches du service de conservation du musée de Valenciennes qu’une partie de la collection stationna dans leurs réserves, après un passage à Fourmies, avant d’être envoyée à Bruxelles. On reconnait plusieurs des tableaux du musée sur les photos d’époque.

Photo prise à Valenciennes durant la guerre où plusieurs tableaux du musée apparaissent.

En ce jour du centenaire de l’Armistice, nous célébrons la paix mais également le Souvenir des pertes subies durant le conflit. Le musée se souvient aussi de ses disparus de la Première Guerre mondiale : une centaine de tableaux et d’objets d’art ont été perdus ou subtilisés entre 1914 et avril 1919, ajoutant aux lourdes pertes humaines et matérielles, d’irremplaçables pertes culturelles.

Extrait d’un carnet d’inventaire du 22 septembre 1917

Fermeture exceptionnelle du musée programmée

Le musée sera exceptionnellement fermé les 11 et 12 octobre 2018, veuillez nous en excuser.
La fermeture du musée pourrait également s’étendre aux 20 et 21 octobre, nous vous conseillons de prendre contact avec le musée par mail ou tépéhone les jours précédents de 14h à 17h30 pour vous faire confirmer l’ouverture.