Triptyque de la famille Both par Aertgen van Leyden

Parmi ses œuvres les plus rares, la ville de La Fère conserve un des dix retables néerlandais du XVIe siècle, sauvé de la réforme protestante qui a entraîné la destruction de très nombreuses œuvres d’art aux Pays-Bas. Ce triptyque, représentant la Résurrection de Lazare a été commandé en 1557 par un avocat à la cour de Hollande, Vranc Both, au peintre de Leyde Aertgen van Leyden. Autour de la composition biblique évoquant la résurrection, le peintre a représenté les parents de Vranc Both décédés un an plus tôt, ainsi que le commanditaire lui-même, en compagnie de son épouse et de ses enfants. Si ces portraits rappellent les œuvres de dévotion nordiques de la Renaissance, la scène centrale est traitée dans un camaïeu d’ocre et de blanc, à la manière des peintres italiens du XVIe siècle qui influencèrent les artistes nordiques. Cette œuvre est donc remarquable par l’intégrité de son cadre, son historique entièrement connu, mais également par son style qui exprime la synthèse entre le goût pour l’Italie et la manière nordique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *